sEn août 2014, Barilla lançait un concours de design de pâtes créées par imprimante 3D, baptisé « Print eat ». En deux mois, 216 créations provenant de 20 pays différents ont été proposées en réponse au challenge.

La marque italienne demandait aux designers de réaliser une forme de pâte originale, non reproductible en utilisant les systèmes de production classiques. L’idée étant d’exploiter le potentiel de l’impression 3D.

L’Italie, les États-Unis, la Hollande, la France et l’Allemagne sont les cinq pays les plus représentés parmi les concurrents. Et les Français se sont particulièrement distingués dans ce concours.

A la troisième place, on retrouve les français du studio parisien Abaco, qui ont permis au dessinateur italien Alessandro Caraboni de donner corps à ses pâtes en forme de lune.d

Le deuxième prix a été décerné à un duo italien de Cagliari, Danilo Spiga et Luis Fragarda, qui a concocté la « Vortipa », dont la structure est inspirée du vortex. C’est une sorte de cône de pâte à remplir de sauce.a

Le grand vainqueur de ce concours est le designer industriel français Loris Tupin, installé à Maxilly sur Léman. Il a inventé une pâte à la forme de rose qui s’ouvre au contact de l’eau chaude lors de la cuisson.

s