Vous avez peut-être entendu parler de l’ouverture d’EuropaCorp, le multiplexe nouvelle génération de Luc Besson, au nord-est de Paris ?

Situé dans le centre commercial Aéroville, ce premier cinéma de luxe offre des prestations uniques afin de « réinventer la façon d’aller au cinéma ».

Le spectateur pourra choisir parmi différentes catégories de sièges, tous numérotés : confort classique, sofa permettant de regarder un film en position allongée, loge pour deux équipée d’un mini ipad pour commander le service à la place, ou fauteuil en cuir inclinable dans l’une des deux salles exclusives.

Le pari est plutôt risqué pour un prix de la place allant de 10€ pour la moins chère, à un peu moins de 25€ pour une formule exclusive avec service de restauration à la place.

Afin de compléter l’offre de restauration du multiplexe, un bar à pop-corn de luxe voit également le jour. Après le succès du format food-truck « Le Camion Qui Fume », la restauratrice Kristin Frederick se lance dans le Gourmet popcorn.

Ce concept, unique en France et dans le monde, souhaite recréer un thème convivial, citadin, authentique et gourmet. Des pop-corn salés et sucrés faits minute à base d’ingrédients de qualité sélectionnés auprès des meilleurs artisans seront servis aux clients, ainsi que des hotdogs déclinés en recettes originales.

Inspiré du bar à cocktail, des cornets de pop-corn sont réalisés sur mesure : au spéculoos, au beurre et sucre d’érable ou encore au pain d’épice. Côté salé, les saveurs originales sont également au rendez-vous avec du pop-corn au chèvre et herbes fraîches, à la truffe ou au romarin et parmesan.

Côté hot-dog, les clients pourront aussi voyager avec le NYC, le Berlin, le Séoul aux graines de sésame ou au concombre ou encore le Biarritz à la piperade ou à la mayonnaise au piment d’Espelette.