Automne-hiver : comment cuisiner les châtaignes de manière originale ?

Souvent associée aux plaisirs d’hiver, la châtaigne est un fruit d’automne connu pour sa saveur atypique et ses mille façons de la préparer. Aujourd’hui remplacer par des fruits plus glamour, elle n’a cependant pas perdu sa notoriété. D’ailleurs, elle revient en force dans les assiettes lorsque les feuilles commencent à tomber. Ingrédients par excellence de la cuisine d’hiver, la châtaigne et le marron sont aussi connus pour leur apport nutritif riche en calories, oligoéléments et minéraux. Découvrez les différentes manières de cuisiner ce délicieux fruit.

L’essentiel à savoir avant de commencer la préparation

Plante originaire d’Asie Mineure, la châtaigne a longtemps figuré parmi les aliments les plus nutritifs tout comme la céréale. Fruit issu du châtaignier, la châtaigne peut aussi être appelée marron. En réalité, ces deux variétés sont issues du même arbre, mais leur différence réside dans l’aspect général du fruit. Si la châtaigne présente une chair cloisonnée par une peau brunâtre et amère sous l’écorce, le marron ne présente aucune séparation de la chair, le fruit à l’intérieur est uni dans un seul bloc.

Généralement disponibles sur le marché de septembre à février, les variétés de châtaignes existantes sont au nombre de 700, mais les plus appréciées sont la Sardonne, la bouche rouge et la merle. Notez bien que des marrons venus d’Inde poussent dans votre jardin, ces derniers ne sont pas consommables. Figurant parmi les plantes d’automne les plus appréciées, la châtaigne se déguste à la perfection en novembre et en décembre. Pour une recette d’automne, pensez à agrémenter vos plats avec ce délicieux fruit en septembre et octobre.

Comment bien choisir et conserver vos produits ?

Avant de préparer vos recettes de châtaignes, sachez qu’il est important de bien choisir le fruit à cuisiner. Puisque cette tâche n’est pas toujours évidente, pensez à tenir compte de différents éléments pour trouver un fruit de qualité. D’abord, optez pour une châtaigne ou un marron lourd dont l’écorce est brillante. Ces éléments indiquent généralement que le fruit est bien plein.

Évitez les fruits avec des trous sur la coque ; c’est en effet un signe de présence de vers. Pour ne pas perdre du temps, vous pouvez trier vos ingrédients plus facilement en plongeant toute la récolte dans un récipient rempli d’eau. Retirez ensuite les fruits qui flottent puisqu’ils sont souvent rongés par les insectes ou moins gros.

Vous devrez par la suite étaler les aliments sélectionnés sur un plateau pour les sécher puis les mettre au frais. Il ne faut surtout pas les conserver à l’air libre plus de trois jours au risque de les durcir. La châtaigne est en effet un fruit frais qui nécessite une conservation au dans le bac à légumes. Vous pouvez par ailleurs les congeler crues ou une fois cuites. N’oubliez pas d’entailler la chair crue avant de mettre au congélo pour faciliter la cuisson le cas échéant.

Les propriétés nutritionnelles de la châtaigne

Fruit considéré comme très énergétique, la châtaigne est aussi très appréciée pour ses propriétés nutritionnelles. C’est aussi l’une des raisons qui la rend idéale en saison hivernale. Son apport en calories est de 180 kcal/100g vous permettant ainsi de faire le plein d’énergie pour une dure journée de travail. Riche en fibres, ce fruit est également très rassasiant ce qui vous permettra de surveiller votre alimentation.

La châtaigne contient par ailleurs des acides gras non saturés. Plus besoin de vous gaver de matières grasses néfastes ce qui réduit le taux de cholestérol dans l’organisme. Très consommé par les sportifs, ce fruit est aussi source de glucides lents (pour une meilleure production de l’énergie), de vitamines B, de potassium et de magnésium. Quelques grammes de châtaigne ont donc de quoi couvrir les besoins nutritifs quotidiens qu’il vous faut, surtout durant les saisons où le stress et la fatigue sont courants.

Pour profiter des vertus et nutriments, l’idéal est de consommer des châtaignes fraîches et nature. Grillé ou cuite à la vapeur, le fruit conserve également ses propriétés nutritives. Vous pouvez cependant la faire cuire ou la mettre au four pour varier les textures. La châtaigne et le marron peuvent être cuits sous différentes formes et s’adaptent à toutes les utilisations. Tout dépend de la consistance recherchée et de votre recette.

La châtaigne sous toutes ces formes !

Si la châtaigne est si appréciée, c’est aussi parce qu’elle permet de créer des recettes originales et variées selon les gouts et préférences de chacun. Bien que le fruit soit extrêmement savoureux griller lors d’une soirée au coin du feu, il peut également facilement s’adapter à des plats plus élaborés.

Vous pouvez par exemple choisir une cuisson à l’eau pour réaliser une purée (en guise d’accompagnement) ou une soupe. Cette technique est aussi conseillée pour réaliser une confiture de châtaigne ou une crème de marrons. Pour un effet velouté, ajoutez de la crème fraîche à la purée.

La cuisson à la poêle permet de griller de petites quantités de l’amande. Avant la cuisson, effectuez une incision sur le côté pour la rendre plus facile à décortiquer. Une fois grillée, la châtaigne pourra agrémenter une salade avec quelques champignons des bois de saison et du jambon cru.

Pensez par ailleurs à passer le fruit au four après l’avoir blanchi. Cette technique permet de cuire une quantité importante sans craindre de brûler l’amande. Une cuisson sur la plaque perforée sera idéale, mais n’oubliez pas d’entailler le fruit. Si les châtaignes sont un peu sèches, plongez-les dans un bol d’eau pour les rendre moelleuses. Servez-en par la suite pour accompagner vos plats de viande à rôtir. Ce fruit s’accorde très bien avec le veau, le cochon et la dinde, mais aussi le poisson et le gibier.

La cuisson à la vapeur permet de conserver les qualités nutritives du fruit. Effectuez une première cuisson à 95 °C pour enlever l’écorce puis une deuxième pour enlever la peau intérieure. Cette technique est particulièrement recommandée pour réaliser des marrons glacés ou des marrons au sirop.

La châtaigne et le marron en dessert !

 Si vous êtes à la recherche de recettes de châtaignes en dessert, les idées sont également nombreuses et variées. Faites appel à vos talents de cuisiner pour trouver une recette originale et des ingrédients pouvant accompagner ce savoureux fruit. Grâce à la cuisson à l’eau, vous pourrez par exemple préparer un confit de châtaigne pour agrémenter vos desserts. Pour réussir la préparation, il faudra mettre la même quantité de fruit et de sucre ce qui n’est pas toujours adapté à tout le monde.

Si le confit est trop sucré à votre goût, mélangez-le avec du fromage blanc pour le transformer en Mont Blanc fait-maison. Cette purée accompagnera à la perfection vos crêpes et rehaussera la saveur de vos mousses, Bavarois et entremets. Pour finir, le marron peut aussi être transformé en confiture notamment pour cuisiner les fameux marrons glacés.

Pour préparer des recettes et des pâtisseries originales, vous pouvez également trouver en grande surface de la farine de châtaignes. Elle pourra remplacer à moitié la farine traditionnelle tout en apportant une saveur atypique à vos préparations. Cette farine à base de châtaigne permet par ailleurs de cuisiner des plats sucrés et salés pour ainsi varier la texture du fruit dans vos plats.

Ci-dessous quelques idées de recettes pour parfaire vos préparations d’hiver :

. La châtaigne en soupe

Onctueuse et savoureuse, elle nécessite une préparation et une cuisson de 2 heures au moins, mais le plat sera idéal en hiver.

. La châtaigne en crème

Vous fera bénéficier d’une texture fondante qui sera parfaite en guise de dessert.

. La châtaigne en tiramisu

Pour revisiter ce classique de la cuisine italienne en automne, la châtaigne en tiramisu peut être réalisée avec une recette traditionnelle. Pensez simplement à ajouter une pâte de châtaigne au mascarpone pour réussir la recette.

. La châtaigne et le chocolat

Alliance incontournable, la châtaigne et le chocolat seront idéaux pour réaliser un gâteau ou un fondant d’automne. Ajoutez à une crème anglaise ou une boule de glace pour enjoliver la présentation de vos plats.

11 recettes de poke bowl, ce plat hawaïen qui a conquis le monde
Comment savoir si les champignons sont vénéneux ?