Les différentes recettes du poulet frit avec des pommes de terre au four

Cuit, rôti ou préparé de diverses autres façons, le poulet et la pomme de terre font toujours bon ménage. Parmi les recettes faciles que vous pouvez effectuer à la maison, voici celle du poulet aux pommes de terre cuits au four. Quels que soient les ingrédients que vous utiliserez, vous pourrez concocter des plats délicieux.

Fiche technique

Préparation : 5 minutes

Temps de cuisson : 40 – 50 minutes, ou 70 – 95 minutes selon la préparation

Autres produits à exploiter : éventuellement 10 à 20 gousses d’ail supplémentaires, notamment dans la version 2 de la recette.

Ustensiles nécessaires : une casserole moyenne, de la ficelle pour attacher le poulet

Autre suggestion : les fines herbes ou les aromates comme le romarin et le thym se marient à merveille avec le poulet. Mais si vous n’aimez pas ces ingrédients, il suffit d’assaisonner le beurre avec de l’ail. Remplissez plutôt le poulet avec une bonne poignée de feuilles de basilic frais pour réussir votre plat.

Mélangez le beurre chaud avec l’ail et les feuilles de thym finement hachées.

Voici la même recette effectuée à une température spécifique : version 1 à 270°, version 2 à 200°.

La cuisson dans une casserole fermée permet de garder le four propre.

Préparation Version 1

Préchauffez le four à 270°. S’il est possible de le faire, activez à la fois l’air circulant et la chaleur supérieure/inférieure combinée. Autrement, l’air circulant du four suffira.

La tendre poitrine de poulet devient souvent sèche pendant la cuisson, c’est pourquoi vous devez lui donner un bouclier protecteur avec le beurre, qui ajoute également de la saveur. Passez un doigt entre la peau et la chair de la poitrine du poulet, et retirez-la de la viande. Formez une poche sur les côtés gauche et droit de l’os de la poitrine. Insérez du beurre et répartissez-le uniformément.

Placez 2 brins de romarin, et des épices qui vous conviennent dans la cavité abdominale du poulet. Assaisonnez l’intérieur et l’extérieur avec du sel et du poivre. Étalez un peu d’huile d’olive sur l’extérieur, pour que les épices collent mieux. Saupoudrer d’un peu de poudre de paprika noble sucré.

Parmi les astuces pour faciliter la préparation, en plaçant le poulet droit dans un bol ou une casserole, vous avez les deux mains libres pour assaisonner l’intérieur. Après tout, il faut les deux mains pour faire fonctionner un moulin à poivre, ou pour atteindre les parties difficiles. Attachez ensuite le poulet et mettez-le sur la plaque dans la casserole.

Étendez des pommes de terre lavées mais non pelées autour du poulet, et arrosez d’un peu d’huile d’olive. Vous pouvez aussi étaler le reste du beurre au thym et à l’ail par-dessus les tubercules, et ajouter un brin de romarin. Mettez le couvercle et mettez-le tout au four. Pour une cuisson équilibrée, utilisez le rail inférieur ou le deuxième rail par le bas.

Alternative : coupez les patates légèrement plus grosses en deux dans le sens de la longueur, afin qu’elles absorbent mieux les arômes de la sauce. Si vous n’aimez pas l’écorce, vous pouvez bien sûr les peler, mais en principe vous pouvez manger cette épluchure très fine. Elle apportera d’ailleurs un croustillant délicieux.

Astuce supplémentaire : Faites fondre 2 à 3 cuillères à soupe de beurre dans une casserole, et mélangez-les à 2 cuillères à café de paprika en poudre. Remuez bien le tout et enduisez soigneusement la peau du poulet avec un pinceau. Votre volaille sera plus belle, croustillante et bien bronzée.

Après 45 minutes (pour un poulet de 1,5 kg), piquez la partie épaisse de la cuisse avec un petit couteau de cuisine. S’il n’y a plus de jus ou seulement du liquide clair provenant du “coup de couteau”, le poulet est cuit. S’il y a encore de l’eau rougeâtre, il faut encore poursuivre la cuisson quelques instants. Dans ce cas, piquez une pomme verticalement : si vous pouvez la soulever avec un couteau, votre cuisine nécessitera quelques moments de plus. Si elle tombe à nouveau du couteau sous son propre poids, elle est prête. Si vous devez faire cuire le poulet un peu plus, mais que les légumes sont déjà cuits, il suffit de retirer ces derniers et de laisser le poulet continuer à braiser tout seul.

Préparation Version 2

Préchauffez le four à 200°. Dans la réalisation de cette recette, vous ne mettez pas le beurre de thym sous la peau. Étalez-en la moitié sur l’extérieur. Le reste ira dans le poulet, avec du sel et du poivre, et le romarin ou les herbes aromatiques.

Ensuite, mettez les pommes de terre dans la casserole. S’il s’agit gros spécimens, coupez-les au milieu, mais toujours sans les peler. Assaisonnez-les avec des herbes de Provence du moulin, des gousses d’ail dans leur enveloppe et brièvement cassées au couteau.

Pour la cuisson, le poulet reposera cette fois-ci sur une grille pour qu’il ne flotte pas dans la graisse – mais ce n’est pas si important. Les tubercules se trouvent directement dans la marmite, elles prennent alors le goût du jus.

Ajoutez une demi-tasse d’eau chaude. Posez le couvercle et mettez au four sur la grille, sur le rail le plus bas.

Le temps de cuisson est calculé comme suit :             

Pour le premier kilo, 1 heure, pour chaque tranche supplémentaire de 500 grammes, 20 minutes. Un poulet de 1.250 kg a donc besoin de 1 heure et 10 minutes, et ainsi de suite pour le bon équilibre entre moelleux et croustillant.

Placez les tubercules et l’ail dans un bol. L’ail est maintenant doux, comme la purée de patates. Aspirez-le de son enveloppe, ou tenez la peau avec une fourchette tout en appuyant avec un couteau.

Laissez le poulet reposer dans le couvercle de la casserole à l’envers. Comme la graisse flotte sur le dessus, vous pouvez soigneusement l’égoutter jusqu’à ce qu’il ne reste presque plus que de la sauce dans la casserole.

Laissez cette sauce bouillir à nouveau brièvement dans un petit pot, dilué avec environ 100 ml d’eau. Si vous préférez un aspect crémeux par rapport au bouillon, vous pouvez épaissir la recette avec une cuillère à soupe de beurre froid.