Le chou brocoli : de sa culture à la cuisine

chou brocoli

Beaucoup de gens n’aiment pas le chou brocoli, mais c’est plus une méconnaissance du légume qu’un véritable dégoût.  A vous donc d’en cultiver et d’en cuisiner de sorte que tous les membres de la famille apprennent à apprécier ce délicieux légume aux multiples bienfaits santé. Comment cultiver le chou brocoli et comment bien le cuisiner ? Suivez le guide !

Le chou brocoli est facile à cultiver

La culture du brocoli se fait idéalement en semis. Ce légume bisannuel au succès injustement mitigé se développe bien sur un sol enrichi. Pour cela, on peut utiliser du compost, du fumier ou un amendement. Quelques semaines sont nécessaires à la préparation du sol, donc il faut préparer le sol quelques temps avant le semis.

Les choux brocolis précoces sont semés à partir du mois de mars, sous abri pour une récolte d’août à septembre. Envie de semer vos choux brocolis directement en terre (sans abri) ? Attendez mai ou juin. La semence proprement dite se fait à la volée, mais les graines doivent quand même être enfouies. Il convient ensuite de tasser légèrement et d’arroser par pluie fine. Attendez que les brocolis aient quelques feuilles (environ à 10cm de hauteur) pour éclaircir.

Le chou brocoli s’entretient facilement

Un repiquage est de rigueur pour les semis sous abri. Le brocoli grandira alors en pleine terre, mais il faut attendre la fin du printemps ou le début de l’été. Vous pouvez aussi acheter directement des plants formés en godet pour éviter le semis. En tout cas, une distance de 60cm est nécessaire entre les plants.

Concernant l’entretien proprement dit, la terre doit être humide sans être noyée. Maintenez cette humidité en paillant le pied des plantes. Arrosez régulièrement en pluie fine, sans jamais laisser les plants patauger dans l’eau. Evitez de trop mouiller le feuillage et procédez à un binage régulier. Sachez en tout cas que le chou brocoli craint le froid et le gel.

Le chou de brocoli est très délicieux

Bien cuisiner cette variété de chou permet de profiter pleinement de sa saveur. La cuisson vapeur est la préparation la plus basique. Ne dépassez pas 5min sinon le légume sera trop mou. Assaisonnez-le ou servez-le avec une sauce à côté. Ce légume connaît aussi un certain succès quand il est sauté et servi seul ou avec d’autres légumes sautés. Nettoyez et préparez le brocoli avant de le faire sauter à l’huile végétale. Assaisonnez avec une pincée de sel et attendez que ce soit bien vert et tendre avant d’arrêter la cuisson.

Et pourquoi ne pas le faire rôtir ? Assaisonnez-le à votre guise et ajoutez de l’huile végétale avant de déposer le brocoli sur une plaque de cuisson recouverte d’un papier cuisson. Une cuisson de 20 à 25min est nécessaire à 220°C. Le brocoli ainsi rôti et caramélisé est tout simplement délicieux.

Nettoyez bien vos brocolis du jardin parce qu’ils sont parfois envahis par des nuisibles. Trempez-les dans de l’eau salée pendant une dizaine de minutes pour tuer les fausses-arpenteuses. Celles-ci flotteront à la surface et il ne reste ensuite qu’à rincer le légume avant de le découper. Par ailleurs, cuisinez toujours du brocoli bien sec et vous éviterez de le ramollir à la cuisson.

Ça y est, vous n’avez plus de raison de ne pas cultiver du brocoli. Petits et grands pourront alors se régaler toute l’année avec les conseils de culture et de préparation partagés plus haut. Notez également que le chou brocoli a de nombreux atouts pour la santé. Cliquez ici et vous trouverez les meilleures raisons d’en consommer régulièrement.

Fête d’Halloween : comment préparer un gâteau effrayant sur le thème du crime ?
Pâtisserie : et si vous faisiez des macarons colorés ?