Comme pour les métiers de l’industrie ou du secteur médical, les professionnels évoluant en cuisine ou dans l’agroalimentaire doivent porter des vêtements de travail et des équipements de protection adaptés à leur activité et aux normes qui les régissent. Outre les traditionnels toques de cuisine et calots de cuisinier, tablier de cuisine, pantalon, veste et autres vêtements, les professionnels de la restauration, de l’industrie agroalimentaire et même de certains métiers de bouche se doivent de porter des chaussures de travail ou chaussures de sécurité adaptées pour éviter de nombreux risques inhérents à leur activité.

Les différents modèles de chaussures de cuisine

Les chaussures de travail sont des équipements de protection individuelle indispensables dans de nombreux métiers. Pour les professionnels de la cuisine et de l’agroalimentaire, il existe une grande variété de chaussures de cuisine, chacune ayant des particularités et des propriétés différentes.

Le mocassin de cuisine

Le mocassin de cuisine est un excellent compromis entre le confort, la sécurité, le bon maintien du pied et la résistance au glissement. Ils disposent généralement d’un large chaussant offrant une plus grande aisance. Le mocassin assure également une protection complète du pied aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Les matières utilisées aujourd’hui permettent de bénéficier d’un très grand confort, et d’une imperméabilité et respirabilité optimales pour garder les pieds au sec, même après de longues heures. Selon les modèles, il peut bénéficier de normes de sécurité complémentaire, comme une coque de protection ou une tige hydrofuge.

Les bottes de cuisine

Les bottes de cuisine, généralement en PVC, conviennent parfaitement pour toutes les personnes évoluant en milieu humide, glissant ou vaseux. Elles sont généralement dotées d’une semelle antidérapante pour limiter les risques de glissades et protègent contre les risques d’éclaboussures en tout genre. Comme pour les mocassins, les bottes de cuisine peuvent bénéficier de propriétés sécuritaires complémentaires, comme une coque de protection, une semelle antistatique, ou un absorbeur de choc au talon.

Les sabots de cuisine

De part leur aspect pratique, les sabots seront plutôt des chaussures de cuisine dédiées aux femmes. Les sabots de cuisine doivent cependant respecter certaines règles de sécurité, comme une parfaite adhérence, un bon maintien du pied avec une bride et surtout être conforme à la norme SRC, à savoir une parfaite résistance au glissement sur sol gras ou humide, et sur sol céramique ou sol acier. Les sabots de cuisine sont généralement fabriqués en cuir pleine fleur, avec voûte plantaire pour une meilleure sécurisation du pied contre les éventuels chocs émanant des objets tranchants pouvant tomber. Certains modèles possèdent des perforations assurant une meilleure aération du pied.

Les différentes normes pour les chaussures de sécurité

Comme pour les chaussures de sécurité dans le milieu de l’industrie, il est important que vos chaussures de cuisine respectent certaines normes, pour vous protéger de nombreux risques inhérents à votre profession et au milieu dans lequel vous évoluez. Elles se doivent cependant toutes de respecter la norme EN ISO 20345 ou la norme EN ISO 20346.

Les chaussures normées ISO 20346 respectent les exigences fondamentales et additionnelles (c’est à dire optionnelles) des chaussures de protection à usage général. Cela inclut, par exemple, les risques mécanique, de glissement, les risques thermiques, …

Les chaussures normées EN ISO 20345 concerne les chaussures de sécurité à part entière. Elles certifient donc une protection minimale avec un coque de protection, pouvant résister à des pressions de 200 joules. Des normes additionnelles attestent de propriété de sécurité plus importantes :

Chaussures de cuisine normées S1 : Les chaussures sont antistatiques et possèdent une capacité d’absorption d’énergie au talon

Chaussures de cuisine normées S1P : Les chaussures possèdent les même propriétés que les chaussures de cuisine normées S1, avec en plus une semelle anti-perforation pour protéger vos pieds des objets dangereux jonchant le sol.

Chaussures de cuisine normées S2 : Les chaussures possèdent une coque de protection, une semelle antidérapante et aux propriétés antistatique, un absorbeur de choc au talon, un revêtement déperlant et sont résistantes aux huiles et hydrocarbures.

– Les chaussures normées S3 possèdent les même caractéristiques que les chaussures normées S2, avec en plus une semelle anti-perforation.

Avant d’acheter vos chaussures de cuisine, renseignez-vous sur les risques inhérents à votre secteur d’activité et sur les normes la réglementant. Vous ne ferez pas forcément les même choix si vous travaillez dans la cuisine d’un restaurant ou dans une usine agroalimentaire.

La sécurité et le confort doivent être des critères fondamentaux dans votre choix. Pensez également à bien choisir votre tenue de travail, pour rester toujours à l’aise dans vos mouvement, et pour garder une efficacité optimale, malgré un rythme de travail effréné !