Comment réussir la cuisson de la patate douce ?

Très appréciée pour sa chair tendre légèrement sucrée, la patate douce représente une excellente alternative aux autres types de tubercules comme la pomme de terre. Savoureuse aussi bien en accompagnement qu’en entrée ou en dessert, elle apportera une touche exotique à vos préparations. Bien qu’elle se cuisine facilement et rapidement, la cuisson de la patate douce nécessite cependant une certaine minutie. Découvrez la manière de préparer vos patates douces selon la cuisson souhaitée pour réussir vos plats gourmands.

Bien choisir et utiliser vos patates douces

Savoureuse à déguster des yeux grâce à sa chair blanche, parfois orangée, la patate douce ravit également les petits et grands pour son goût délicatement sucré. Généralement un produit d’importation, elle est disponible en rayon toute l’année ainsi, vous pourrez la cuisiner aussi bien pour les plats d’hiver que les mets d’été. En plus de sa saveur délicieuse, cette légumineuse possède également des qualités nutritionnelles considérables. Riche en provitamine A et en bêta-carotène, la patate douce contribue grandement au renforcement des défenses immunitaires.

Pour choisir les bons tubercules, pensez à privilégier un légume à texture ferme dont le poids est assez lourd. Sa forme n’est pas d’une grande importance, mais son aspect extérieur ne doit être ni abîmé (présence de trous), ni tâché, ni malodorant.

La préparation du féculent en lui-même est généralement facile puisqu’elle ne nécessite pas de bonne base en cuisine. Commencez par éplucher les patates puisque comme pour les pommes de terre, elles se consomment cuites. Attention cependant à ne pas les laisser à l’air libre parce qu’elles s’oxydent très vite. Pensez donc à mettre vos patates à la casserole pour éviter qu’elles noircissent ou plongez-les dans l’eau froide. Notez par ailleurs que lors d’une cuisson prolongée, mieux vaut laisser la peau afin de conserver les vertus et nutriments des patates.

Conservation et préparation des patates douces

Pareil que les pommes de terre, les patates douces ne sont pas comestibles crues. Elles ne se conservent cependant pas mieux que les autres de féculents. Pour les conserver longtemps, il faudra stocker vos patates dans un lieu sec et peu lumineux. À cette condition, vous pourrez les garder 7 à 10 jours au risque de les voir germer ou fermenter.

Avant la cuisson, lavez puis frottez les patates pour enlever toute saleté. Elles sont souvent durent à couper entières donc aiguisez bien votre couteau. Selon le plat à préparer, vous pouvez les découper en dés, quartiers, bâtonnets, pièces fines, spirales ou laisser entières.

Le grand avantage des patates douces réside certainement dans le fait qu’elles sont faciles à cuisiner, mais surtout qu’elles s’adaptent à toutes les recettes. Idéales en purée ou en frites, cette légumineuse accompagnera à merveille vos plats de résistance à base de viande ou volaille. Avec sa note légèrement sucrée, les patates douces sont également parfaites pour rehausser les recettes réalisées avec du poisson.

Afin de relever le goût du tubercule, ajoutez à sa cuisson des épices comme la muscade ou la cannelle. Mariée au lait de coco ou au jus de citron vert, la patate révèlera ses saveurs exotiques. Afin de bénéficier de ses saveurs et nutriments, l’idéal est de cuisiner le tubercule à la minute. Un plat cuisiné ne peut en effet être conservé plus de 3 jours au frigo.

Différents modes de cuisson conférant différentes saveurs

L’un des grands avantages de cuisiner les patates douces réside dans la multitude d’associations que vous pourrez réaliser avec la recette. Se prêtant à différents modes de cuisson, les saveurs des patates varient également selon la manière dont elles seront cuites.

Si la technique la plus simple, elle est aussi la plus courante. Consistant simplement à cuire les patates détaillées dans une eau bouillante salée, cette cuisson permet d’obtenir des morceaux fondants après 20 minutes. Cette méthode s’apparente à une cuisson à la vapeur (avec cocotte-minute ou panier vapeur). Écrasez ensuite les patates fondantes pour en faire une purée ou les tremper dans un bain d’huile pour en faire des frites.

La cuisson au four est plus adaptée pour préparer des patates entières. Emmaillotez les tubercules dans un papier alu puis enfournez-les 1 heure (à 180 °C). Vous obtiendrez ensuite un cœur fondant idéal comme base pour un toast avec du beurre ou autre tartine dessus. Vous pourrez également préparer des frites croquantes et colorées avec vos patates douces cuites au four.

La cuisson en grillade convient très bien pour préparer des patates douces en accompagnement à des recettes pour barbecue (viandes ou légumes grillés, BBQ…). Le grill et la fumée apporteront une touche carbonisée aux patates qui se mariera parfaitement avec le côté sucré. Pensez à précuire les morceaux (à la micro-onde par exemple) pour réduire le temps de cuisson ou déplacez-les sur un côté moins chaud du grill pour prolonger la cuisson.

Comment préparer des frites et des plats mijotés ?

Les frites de patates douces ravissent aussi bien les petits que les grands. Bien que faciles à préparer, elles nécessitent une certaine délicatesse. Épluchez les patates puis découpez en bâtonnets de 1 cm environ. Rincez-les puis séchez-les afin d’éliminer l’amidon. Recouvrez les frites avec de la fécule de maïs et des épices en poudre pour obtenir des bâtonnets croustillants et aromatisés. Plongez les lamelles dans une huile chauffée à 180 °C durant 5 minutes plus ou moins. Retirez ensuite vos patates et déposez-les sur un papier absorbant pour éliminer l’excès d’huile.

Les préparations à mijoteuse comme les soupes ou les ragoûts relèvent merveilleusement le goût sucré des patates douces. Pensez également à les préparer en gratin au fromage ou en caris pour un plat gourmand, mais surtout n’épluchez pas les tubercules pour conserver les qualités nutritionnelles.

Vous pouvez aussi transformer vos patates cuites à l’eau ou au micro-ondes en soupe. Réduisez d’abord les morceaux en purée avant de les mélanger avec un bouillon de poulet ou des légumes et autre ingrédient (oignon, gingembre, carottes…) puis porter à laisser mijoter.

Des recettes savoureuses pour préparer vos patates douces

Si ces modes de cuisson sont les plus courants, d’autres techniques de cuisson des patates douces sont également possibles pour obtenir un plat original et gourmand.

Si vous êtes à la recherche d’une alternative plus saine et sans gluten aux pâtes, les nouilles de patates douces sont idéales pour vous. Souvent appelées swoodles, ces nouilles sont faciles à cuire à la poêle et particulièrement savoureuses accompagner d’une sauce aigre-douce ou piquante. Utilisez une spiraleuse ou la lame de la julienne sur une mandoline pour obtenir les nouilles.

Idéales pour agrémenter vos plats de côtés, de poulet rôti ou de filet de porc, les patates douces rôties se marient très bien avec les repas végétariens. Découpez-les en quartiers ou en médaillons pour mieux les rôtir. Mélangez les morceaux avec de l’huile d’olive et autres aromates pour plus de saveurs. Déposez-les ensuite sur une plaque du four et laissez assez d’espace entre les quartiers pour obtenir des patates croustillantes et bien dorées.

Vous pouvez également cuisiner des patates douces en papillote pour un diner plus raffiné. Lavez correctement les tubercules puis faites des entailles avec une fourchette (1 à 2 cm) sur toute la surface pour éviter l’éclatement des patates entières durant la cuisson. Découpez ensuite en deux pour ajouter du sel et du poivre ainsi que des épices. Enduisez ensuite chaque légume d’huile végétale puis enveloppez d’un film en alu. Enfournez par la suite dans un four préchauffé durant 45 minutes à température moyenne. Pour vérifier la cuisson des légumes, la bonne vieille méthode consiste à planter un couteau dans la chair des patates. Si vous ne sentez aucune résistance, les légumes sont cuits, sinon continuez jusqu’à une cuisson à cœur. Ouvrez ensuite les papillotes et laissez sur la plaque 15 minutes pour parfaire la cuisson.

Dans la boulangerie de Noël : des biscuits sains à offrir en cadeau
Buffet de la Saint-Sylvestre : recettes de fête pour le réveillon du Nouvel An