Lait de vache : quels sont les laits végétaux alternatifs ?

La consommation journalière d’un aliment à base de lait de vache est indiquée pour éviter les carences alimentaires. Néanmoins, il peut arriver que pour des raisons médicales ou personnelles, certains individus doivent se tourner vers d’autres options. Ainsi, ils peuvent adopter les boissons lactées végétales. Par contre, peuvent-ils réellement se substituer au lait de vache ?

Le lait de soja : est-ce une alternative judicieuse ?

Le lait de soja est le seul lait d’origine végétale qui dispose des mêmes teneurs en protéines que les produits laitiers. Il peut donc supplanter le lait de vache pour ceux qui souffrent d’intolérance au lait de vache. Il est fabriqué à partir des graines de soja. D’ailleurs, la consommation régulière est fortement recommandée par les professionnels de la nutrition. La préparation est assez simple. Il suffit de tremper les graines dans un bol d’eau, de l’y laisser entre 6 à 8 heures. Puis, faites broyer à l’aide d’un mixeur, laissez bouillir et filtrez. Pour sublimer le goût du lait de soja, il ne faut pas hésiter à ajouter des arômes : chocolat, vanille, fraise, etc. N’hésitez pas à fabriquer des yaourts à partir de ce lait ! La technique est similaire à celle d’un yaourt traditionnel. Pour un litre de lait, il faut verser une cuillère à café de ferment. Ensuite, laissez reposer pendant 4 heures sous une couverture chaude. Placez immédiatement dans le réfrigérateur !

Quels sont les laits végétaux à partir d’oléagineux ?

On peut élaborer des laits d’origine oléagineuse. Le lait d’amande notamment est très apprécié pour sa douceur et ses tonalités légèrement sucrées. Il est facilement utilisable pour concocter des mets originaux, sucrés ou salés. Il peut aussi prendre la place du lait de vache pour le petit déjeuner. Pour accentuer son goût, on peut l’agrémenter de parfums au choix. Même si ce produit est disponible en boite, rien n’empêche de le préparer par vos propres moyens. Pour cela, prenez 50 g de purée d’amande et versez dans 500 ml d’eau tiède.

Le lait de noisette est également une alternative pertinente au lait d’amande. Mixez les noisettes avec de l’eau et vous obtiendrez un lait nature que vous pouvez filtrer et boire directement. Mais ce liquide est également parfait pour vos compositions sucrées. Attention, si vous souhaitez mijoter des petits plats salés, évitez les briques puisqu’elles contiennent le plus souvent du sucre. La procédure de fabrication est d’ailleurs la même avec le lait de noix de cajou, de pistache, de pignon de pin, de sésame et de toute autre noix. Mais pour donner une touche exotique à vos menus, misez sur un lait de noix de coco.

Quid des laits de céréales ?

La réponse est positive. Ils sont de plus très prisés du fait de leur teneur en protéines. Le lait de riz par exemple est une bonne alternative au lait de vache, vu qu’il comporte moins de calories que le lait de soja et est peu coûteux. Il est sans gluten et a un goût neutre. Il peut donc s’employer pour n’importe quel type de plat.

Le lait d’épeautre et le lait de blé sont gorgés de calcium. Vous pouvez également les utiliser pour ajouter une saveur originale à vos repas. Toutefois, faites attention, car ils renferment du gluten. Si vous recherchez un lait subtilement sucré, optez pour le lait d’avoine. Son goût doux et onctueux apportera un petit plus à vos recettes. Il faudrait cependant noter qu’il contient du gluten. Si vous êtes intolérant à ce produit, préférez le lait de quinoa. Vous pouvez le mijoter à la maison à l’aide des graines de quinoa.

Et qu’en est-il des laits des légumineuses ?

Ce sont les derniers arrivés sur le marché. Les laits à base de légumineuses sont riches en protéines et en calcium, et présentent d’excellents substituts au lait de vache. Ils contiennent jusqu’à 50 % de calcium que le lait de vache. En revanche, ils sont pauvres en sucre. C’est donc la sélection à privilégier si vous avez pour objectif de garder la ligne. Le lait de cacahouète est le plus connu de tous. Les préparations sont réalisées à partir d’un écrasé de cacahouètes. En tout cas, il existe une grande diversité de légumineuses à partir desquels on peut concevoir des laits végétaux : haricots, pois, lentilles, pois chiches. Ils sont disponibles en brique ou en conserve dans les supermarchés et magasins expertisés en nourritures bio.

Bon à savoir !

Il est de plus en plus aisé de dénicher une large variété de laits végétaux prêts à l’emploi dans les points de vente spécialisés, dans les grandes surfaces et même sur internet. Vous les trouverez dans les rayons « boissons végétales ». Certains fabricants proposent des laits végétaux mélangés : lait et coco, noisette et coco, etc. Testez pour trouver la saveur qui vous convient.

Si vous désirez mitonner vos laits végétaux, suivez les tutoriels sur le web pour gagner du temps ! Cela ne vous prendra que quelques minutes pour obtenir des boissons fraiches et onctueuses !

11 recettes de poke bowl, ce plat hawaïen qui a conquis le monde
Comment savoir si les champignons sont vénéneux ?