Recette de boutons en chocolat délicieuse !

Ces boutons en chocolat pourraient être anoblis avec le titre “Votre crumble”. Si tout s’est bien passé et que vous mettez un des biscuits sur votre langue et que vous l’écrasez sur votre palais, ils se désintègrent immédiatement en “Chocolate Button Dust”. Le goût du chocolat se répand confortablement dans la bouche, c’est pourquoi notre famille se bat depuis des années pour savoir si les boutons en chocolat ont besoin d’une couche de chocolat supplémentaire ou, mieux encore, si au moins la moitié d’entre eux doivent être trempés dans du chocolat liquide.

Cependant, cette dernière est techniquement difficile, car la moindre résistance provoque la désintégration de la pâte. Il peut donc arriver que les boutons de chocolat se cassent lorsqu’on les trempe dans le chocolat et que la moitié trempée disparaisse dans les profondeurs du glaçage chaud.

Los enfants ne se soucient pas de se battre. Ils dépoussièrent tout ce qu’ils peuvent. D’où le vrai nom “poussière de bouton de chocolat”. Il est bien plus beau que sans glaçage et offre une vue imprenable sur la table basse de Noël !

Peu importe à quoi ressemblent les personnes qui ont pris ces merveilleux biscuits dans la boîte à biscuits sur les étagères sombres du sous-sol – et les ont peut-être dégustés sur place.

Boutons en chocolat – Assurez-vous de pétrir la pâte à la main !

La pâte pour environ 60 boutons en chocolat : * 250 g de beurre (mou) * 250 amidon (Mondamin) * 75 g de farine * 100 g de sucre glace * ½ gousse de vanille (gratter la pulpe) * 30 g de cacao

Cela doit être fait : Grattez la pulpe de la moitié de la gousse de vanille. Mélangez la fécule de maïs avec la farine, le sucre glace, la pulpe de vanille, le beurre et le cacao en poudre avec vos mains ( !) pour obtenir une pâte lisse.

En théorie, un robot ménager pourrait être utilisé pour cette activité, mais ce n’est que par un travail manuel que l’huile est extraite du cacao. Vous avez donc bien lu, la pâte ne contient ni œuf ni autre liquide. Ce n’est que grâce au beurre et à l’huile de cacao pétrie que tout se met en place et que la pâte devient si sombre.

Enveloppez la pâte finie dans du film alimentaire et laissez-la reposer au réfrigérateur pendant au moins 1 heure. Préchauffez le four à 160 degrés (circulation d’air). Couvrez deux plaques de cuisson avec du papier sulfurisé.

Coupez la pâte en quatre et formez chaque morceau de pâte en un rouleau d’environ 30 cm de long. Coupez chaque rouleau en tranches de deux centimètres d’épaisseur, façonnez les morceaux ainsi obtenus en petites boules avec vos mains et étalez-les sur les plaques de cuisson. Laissez suffisamment d’espace entre les différentes boules, car elles “fondent” pour au moins doubler leur taille lorsqu’elles sont cuites.

Faites cuire les boutons en chocolat dans un four préchauffé pendant 11 à 13 minutes. Sortez-les du four et laissez-les refroidir complètement. Disposez les biscuits de Noël dans des boîtes à biscuits entre des couches de papier sulfurisé. Conservez-les dans un endroit frais et sec pendant au moins 2 à 3 semaines.

Essayez d’autres biscuits de Noël :

– Biscuits en pâte brisée fourrés aux graines de pavot

– Biscuits aux graines de pavot

– Cœurs en chocolat fourrés – Secret !

– La meilleure recette de coin aux noix jamais réalisée !

– Sablés au caramel d’arachide, ganache au chocolat et sel de mer !

– Délicieuse confiserie stollen au massepain

– Boules de spéculoos au chocolat – Délices de Noël

– Oreillers fins en massepain – La recette

– Délicieux escargots à l’orange

– Merveilleux biscuits aux pommes cuits au four pour l’Avent

– Tresse de lin, enveloppes de lin, tresses de lin, tresses de lin

Comment préparer une tarte aux œufs à base de Quark ?
Comment préparer un gâteau de pluie?